LA boutique où habiller vos ados

Avec Teen-Age, on a trouvé Le lieu où habiller nos ados et préados. Et ils en redemandent!

Quand il s’agit d’habiller nos préados et ados, on s’arrache souvent les cheveux. Sortis de Zara, H&M, Superdry ou Hollister, on est un peu perdus. Bien sûr, on peut toujours faire confiance au classique SAP ou au très chic Soeur , mais ça reste un peu haut de gamme pour tous les jours. Et puis enchainer boutique sur boutique avec un ado qui traine les pieds et fait la tête, c’est pas trop mon truc. Alors, le jour où j’ai découvert Teen-Age, j’ai poussé un OUF de soulagement!

Un magasin et mes trois enfants étaient habillés… et HEUREUX. Là, pas de soupe à la grimace, bien au contraire. Que ce soit la petite de 8 ans ou le grand de 15 ans, ils trouvent toujours ce qu’il leur faut.

De 8 à 18 ans, et même plus…

Agencée à la manière d’un mini loft New-Yorkais avec ses longues lattes de parquet blond, la boutique permet de souffler dans un environnement aéré. Comme son nom l’indique, Teen-Age est plutôt destinée aux enfants et ados, de huit à 18 ans. Mais comme la taille 18 ans correspondant à du Small/médium féminin, il y a de quoi trouver notre bonheur.

Et la merveilleuse Anita sait ce qu’il nous faut et a fait une sélection pointue.  De sa voix douce, elle nous questionne pour trouver juste ce dont on a besoin… ou envie. Budget serré ? Pas de problème, elle déniche LE jean Teddy Smith très abordable que votre rejeton ne quittera plus ou bien la robe que votre fille adorera. Et, une fois encore,  on parle d’expérience.

Sporty ou raffiné, on trouve tout

Vous voulez une tenue plus haut de gamme ? Les robes Sonia Rykiel vous taperont dans l’œil tandis que les chemises, écharpes, T-Shirts, pantalons… Paul Smith retiendront votre attention. Chez Teen-Age, vous trouverez toujours quelque chose, de la tenue plus « sporty » à celle plus raffinée, pour faire plaisir.

Et côté accessoires, Anita a choisi une collection sur mesure et originale de bracelets, colliers et boucles d’oreilles de la marque 26 Passage et les montres Bill’s Watch.  Elle est pas belle la vie ? D’autant que Teen-Age propose régulièrement des promotions qui valent vraiment le coup.

Bref, on est entrés pour acheter un pull à Junior et on repart avec la tenue complète, caleçon et chaussettes comprises. Enfin le lieu qu’on recherchait et où l’on retourne sans états d’âme…

  • Teen-Age, Prêt-à-porter Junior Fille et Garçon 8-18 ans , 3 rue Mesnil, Paris 16 – Tél: 01 45 53 54 70 – Ouvert de 10h30 à 19h00

Des p’tits bouts tout parfumés

Nos p’tits bouts ont déjà tellement de jouets qu’on ne sait plus quoi leur offrir. Et pourquoi pas un moment bien-être? Le magasin Jolis Mômes, rue de Courcelles dans le 17ème est là pour ça.

Quand on pénètre chez Jolis Mômes, on entend les rires de nos enfants mêlés à ceux du clapotement de l’eau du bain qui passe par-dessus et on ne peut s’empêcher de sourire. « Hummm, tu sens comme je sens bon maman ? Papa ? ». Chez Jolis Mômes, vous trouverez absolument tout de quoi rendre votre enfant beau. Les garçons ont droit au coffret parfum Playmobil tandis que les filles vont hurler de joie en découvrant le coffret maquillage à l’eau à l’effigie de la Reine des neiges.

Pour une soirée pyjama, les vernis à ongle de « Maman va être jalouse » feront fureur.

A moins qu’elles ne préfèrent jouer à la petite marchande avec le jeu « La petite Parfumerie » ou à créer des cosmétiques avec Sentosphère…

Les plus petits choisiront de créer une fresque sur le bord de la baignoire avec des éléments en mousse imaginés rien que pour eux.

Décidément Jolis Mômes nous promet de jolis moments, et des cadeaux parfumés et originaux.

  • Boutique Jolis Mômes,  156 rue de Courcelles 75017 Paris – Tel: 01 42 27 37 – Ouvert lundi de 12h à 19h, du mardi au samedi de 10h30 à 19h

Familles, il est temps de vous faire tirer le portrait!

Garder des souvenirs, tout l’intérêt du portrait de famille. Mais quand, en plus, ce portrait est totalement original, décalé , on ne peut que vouloir, nous aussi succomber, à faire faire notre portrait de famille.

Qui n‘a pas rêvé devant ces portraits  de famille soigneusement mis en scène et accrochés aux murs des musées ?  On se dit que qu’aujourd’hui, plus besoin de poser devant des heures devant un artiste. La technologie moderne nous ouvre la porte de tous les possibles. Il nous suffit de prendre notre appareil photo ou téléphone portable, faire résonner un « Smile » retentissant et, clic-clac, c’est dans la boîte.  Sauf que la plupart du temps, c’est raté, terne, sans intérêt et absolument pas le reflet de ce que vous êtes. Et encore moins une œuvre d’art.

C’est dommage.  Alors, oui, le portrait de famille, unique, original, transmetteur de  messages, gardien des souvenirs, semble à nouveau indispensable. Bien sûr, pléthores de photographes et d’artistes vous proposeront de vous le réaliser. Mais nous en avons retenus deux.

Humour et décalage avec les photos d’Alexandra

Lorsque l’on regarde les portraits de famille d’Alexandra Diez de Rivera, on est d’abord touché par l’humour  qui s’en dégage. Cette légèreté, très travaillée, qu’elle transmet à travers ses photos est juste irrésistible. Elle insuffle un décalage, révélateur des personnalités qui composent la famille.

Tout commence par une série de questions permettant de définir les us et coutumes, hobbies, état d’esprit, …,  de la famille à « portraitiser ». Alexandra va également lui demander de lui envoyer des photos d’eux, histoire de se faire une idée avant de les rencontrer. Et d’imaginer un scénario.  Elle va emmener sa créativité et la mixer avec une histoire de famille, pour un rendu tellement humain. Une fois munie du feu vert, elle débarque chez les gens. « Le lieu de vie de la famille me sert de studio car je photographie un vraie histoire. C’est d’ailleurs ce qui est motivant » précise Alexandra. Une centaine de photos shootées plus tard, elle retourne dans son studio pour assembler les meilleurs clichés, comme un puzzle, et obtenir le résultat qu’elle avait en tête, dès le début.

Avec Sylvain, des dessins enjoués et charmeurs

Avec Sylvain Hym, nous nous envolons dans un monde totalement différent, celui de l’enfance, de la BD, de la légèreté. Ses dessins, travaillés comme des « Une » de BD, un peu à la manière d’Hergé, insufflent un côté enjoué, charmant et charmeur. « Je retranscrit un moment de vie » explique le jeune homme. « Et d’ailleurs, j’aime l’idée de créer la couverture d’un Tome 1, puis 2, puis…  qui racontent « Les aventures de la famille », de pouvoir suivre l’évolution de la famille, voir les enfants grandir, un peu comme dans la série télé « Fais pas ci, fais pas ça ». » En croquant ses familles, le dessinateur met aussi à jour, la sphère intime, ce qui se cache derrière l’image véhiculée, la mise en scène d’une vie.

Tout comme Alexandra, Sylvain est un révélateur. Ce dont on a tous besoin.

  • Alexandra Diez de Rivera – Tarifs : tirage argentique unique. Taille  60×45 : 3000€ – 80×54 : 3300€ – 100×67 : 3600€
  • Sylvain Hym – Tarifs: illustration originale/taille unique/ 23×31 m. Portrait de famille de 2 personnes: 650€ – Portrait de famille de 3 à 4 personnes: 700€- portrait de famille de 5 à 6 personnes: 750€